Deuxième phase de la campagne nationale d’enregistrement des enfants non-inscrits à l’Etat civil : une dynamique citoyenne continue de sensibilisation et de mobilisation

Sous le thème « l’inscription à l’état civil est un droit constitutionnel : je m’inscris donc je suis » le gouvernement marocain lance, à partir du lundi 29 avril 2019, la deuxième phase de la campagne nationale d’enregistrement des enfants non-inscrits à l’Etat civil.
Cette campagne nationale s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’Action Nation en matière de Démocratie et des Droits de l’Homme (PANDDH) notamment la mesure n°248 du sous axe relatif aux droits de l’enfant et suite aux résultats de la première phase (septembre 2017 – 18 mai 2018), qui a permis l’enregistrement de 23151 personnes dans les différentes régions du Royaume dont 85% sont âgés de moins de 18 ans.
Il sied de rappeler que la circulaire n° 12/2017 du Chef du gouvernement publiée le 4 septembre 2017 indique que cette campagne repose sur les principes de la mobilisation, la communication et la coordination entre les principaux acteurs et les différentes parties prenantes. Dans ce sens, un comité ministériel centrale mixte a été créé afin d’assurer la mise en œuvre de ladite circulaire, ainsi que des commissions régionales et provinciales afin d’assurer l’enregistrement des enfants dans l’Etat civil.

Pour plus d’informations consultez le site : www.campagne-etat-civil.ma