Coordination sectorielle

APPROCHE D'INTERVENTION

Le Ministère a procédé, depuis sa création, au renforcement du partenariat et de la coopération avec les différentes parties prenantes, en particulier nationaux, afin de converger les différents programmes sectoriels, le développement de l’action gouvernementale conjointe et augmenter le niveau de coordination bilatérale. En effet, l’objectif de cette action est d’assurer l’harmonie et la complémentarité des efforts des uns et des autres pour une bonne gestion de la question des marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration.

Dans le cadre de l’amélioration de l’intervention publique dans le domaine des affaires des Marocains résidant à l’étranger et de la migration, le Ministère a entrepris un ensemble de dispositions à savoir, i) le renforcement de la coopération et du partenariat avec les différents Départements ministériels et institutions publiques, ainsi que la société civile, afin de coordonner sur une série de questions et problèmes rencontrés par les Marocains du monde dans divers domaines et leur trouver des solutions, et ii) l’exploitation du potentiel conventionnel du Ministère avec l’ensemble des organismes et institutions publiques et privées.

Il s’agit à ce niveau de suivre la mise en oeuvre des mesures concernant les divers secteurs qui permettront d’améliorer la situation des Marocains résidant à l’étranger pour assurer la convergence entre les différentes politiques publiques. Ce volet consiste, également, à contribuer à l’accompagnement de l’élaboration des politiques sectorielles et participer à leur concrétisation à travers les questions qui concernent les attributions du secteur, tel que la Stratégie nationale intégrée des jeunes (2015-2030), la Stratégie nationale de l’emploi (2015-2025), le Plan gouvernemental pour l’égalité Ikram1 et Ikram 2, et la politique publique intégrée pour la protection de l’enfance au Maroc. Enfin, Cette action a pour objectif de suivre et de contribuer aux travaux des différents mécanismes internationaux, en particulier ceux relatifs aux droits de l’homme et traitant des préoccupations du Ministère.

Toutes ses actions sont renforcées par la mobilisation de l’expertise disponible et la réalisation des études dans le domaine, afin de pouvoir agir en connaissance de cause et prendre les décisions adéquates.

OPÉRATION DE TRANSIT «MARHABA»

L’opération Marhaba occupe une place centrale parmi les préoccupations du Royaume. Elle constitue un modèle au niveau international que ce soit au niveau des moyens mobilisés ou des dispositions d’envergure qui ont été prises pour réussir le transit dans les deux sens, d’un flux de plus de 5,4 millions de MRE pendant une durée de trois mois en été. Ce nombre important de MRE qui regagne le Maroc en été témoigne de l’attachement indéfectible des marocains du Monde à leur mère patrie.

C’est dans ce sens que l’opération a pris de l’importance au fil des années sous la présidence effective de Sa Majesté le Roi Mohammed VI que Dieu le Glorifie et la coordination efficace de la Fondation Mohammed V pour la solidarité. Les efforts et le rôle central de la Fondation en matière d’accueil et d’assistance et de proximité des MRE durant leur transit sont à saluer.

L’objectif global de l’opération Marhaba est d’améliorer le transit et le séjour des MRE lors de leur retour temporaire au Maroc à l’occasion des vacances estivales. Ses principaux objectifs spécifiques sont :

  • Assurer le transit, dans de bonnes conditions, des marocains résidant à l’étranger entre les pays d’accueil et le Maroc ;
  • Accompagner le séjour au Maroc des MRE lors de la période estivale, à travers un accueil de qualité et des services de proximité.

Les principaux partenaires de l’opération sont :

  • Fondation Mohammed V pour la Solidarité ;
  • Fondation Hassan II pour les Marocains Résidant à L’Étranger ;
  • Ministère de L’intérieure ;
  • Ministère de l’Économie et des Finances ;
  • Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération ;
  • Ministère Chargé des Marocains résidant à l’Étranger et des Affaires de la Migration;
  • Ministère de l’Équipement, du Transport et de la Logistique ;
  • Ministère de la Santé ;
  • Ministère du tourisme ;
  • Gendarmerie Royale ;
  • Direction Générale de la sûreté Nationale ;
  • Inspection Générale des Forces Auxiliaires ;
  • Direction Générale de la Protection Civile ;
  • Office National des Aéroports ;
  • Administration du Croissant Rouge Marocain ;
  • Agence Spéciale Tanger Méditerranée.

L’opération démarre généralement le début de juin de chaque année et se termine mis septembre. En 2017 comme en 2016, elle a démarré, sous la présidence effective de Sa Majesté le Roi Mohammed VI Que Dieu le Glorifie, le 05 juin et s’est terminé le 15 septembre. Dans ce sens, une série de dispositions se prend à plusieurs niveaux :

  • Au niveau organisationnel :

La commission nationale de transit, présidée par le Ministère de l’Intérieur coordonne cette opération tout le long de l’année, dans un esprit de partenariat et d’engagement, pour préparer et évaluer le dispositif mis en place par tous les intervenants. Des réunions de coordination sont organisées, aussi bien, avant l’opération pour finaliser le dispositif organisationnel à mettre en place, qu’après l’achèvement de l’opération pour faire une évaluation globale de son déroulement.

Parallèlement, le Maroc et l’Espagne coordonnent leurs actions pour préparer un dispositif qui repose sur trois composantes essentielles :

– La fluidité ;

– La sûreté / Sécurité ;

– La proximité et l’assistance.

  • Au niveau du transport :

Le transport constitue un axe central de l’opération Marhaba. Au niveau maritime, ce volet représente près de 42% des flux lors de l’opération. Le plan de flotte composé de 27 navires reliant les ports marocains et espagnols permet d’assurer une capacité journalière moyenne de 60.000 passagers, et ce grâce à la mobilisation des efforts de tous les acteurs. Par ailleurs, outre ces efforts mobilisés un navire se mobilise annuellement depuis l’opération 2015, par le Maroc dans un cadre multi-partenariale, pour intervenir lors des périodes de pic. Aussi, des efforts financiers importants ont été fournis pour les réaménagements portuaires et l’amélioration des services des passagers, au niveau des différents ports du Royaume.

Sur le plan aérien, un important dispositif est mis en place pour assurer de meilleures conditions de confort et garantir toutes les conditions de sécurité aux voyageurs. Dans le cadre de son programme, la compagnie nationale RAM a élargi son dispositif de transport par le renforcement de la fréquence des vols et la capacité de transport, à travers l’ouverture de nouvelles destinations et l’exploitation de certaines lignes par des vols supplémentaires.

Au niveau du transport terrestre, des lignes régulières ont été mises en place et gérées par des entreprises aussi bien étrangères que marocaines. Aussi, un guide sur les entreprises de transport routier officiellement agréées a été élaboré et mis à la disposition des MRE.

  • Au niveau de l’accompagnement et de la sécurité

L’opération connait chaque année un renforcement des moyens humains et matériels dans les postes frontières dotés de matériels de détection électronique et de scanners, en plus du renforcement des ressources humaines de la Direction Générale de la Sureté Nationale, des

Forces Auxiliaires et de le Gendarmerie Royale.

Le Rôle central de la Fondation Mohammed V Pour la solidarité, se confirme d’année en année, en mettant en place un important dispositif d’assistance multiforme des espaces d’accueil au Maroc et à l’Etranger et en mettant à la disposition des ressources humaines spécialisées, notamment, des Assistantes sociales, des Médecins, des Infirmiers et des ambulanciers. La Fondation a également mis en place une Brochure Marhaba unifiée : multi–informations.

  • Dispositions prises par Le MCMREAM

Chaque année, le MCMREAM prépare un dispositif d’accompagnement durant le séjour estival des MRE. Ce dispositif concerne :

  • L’accueil et l’orientation des MRE en coordination avec d’autres administrations et institutions concernées ;
  • La communication qui vise à fournir toutes les informations nécessaires et utiles aux MRE ;
  • L’organisation et la participation des MRE aux manifestations à caractère économique, culturel, social et éducatif qui permettent de consolider les liens d’appartenance des MRE avec le Maroc.

 

  1. Accueil et orientation :
  • Mise en place d’un service de permanence au sein du Ministère, au niveau central, mais également au niveau territoire, dans les Maisons des MRE à Tiznit, Béni Mellal et Nador, afin d’assurer l’accueil, l’orientation et la communication avec les MRE, ainsi que la coordination avec les autorités locales pour répondre aux doléances des MRE et à leurs problèmes, notamment administratifs et juridiques ;
  • Mise en place d’un Guichet spécial pour les MRE au niveau des administrations et institutions publiques marocaines connaissant un afflux important de MRE. Une circulaire a été émise par Monsieur le Chef de Gouvernement en juillet 2015 pour la mise en place de ce guichet, qui est également reconduit en 2016 et 2017.
  • Organisation de campagnes d’information et de sensibilisation sur les programmes et les services offerts, et ce en coordination avec les administrations et les organismes concernés. Cette campagne a pour objectif de mettre à la disposition des MRE toutes les informations nécessaires pendant leur séjour au Maroc, en termes de services, de règlements et de procédures administratives.

Il est, par ailleurs, à souligner le rôle crucial de la commission interministérielle présidée par Monsieur le Chef du Gouvernement, qui traite de toutes les problématiques des MRE dont celles liées à l’opération Marhaba.

 

2. Communication :

  • Distribution aux niveaux central et régional, d’un guide en plusieurs langues, destiné aux MRE pour faciliter leur orientation et communication de toutes les informations qui leurs sont utiles ;
  • Lancement de programmes Radio et TV : Lancement de spots sur les évènements organisés par le Ministère et participation du MCMREAM aux émissions radio et TV sur les sujets traitant des questions concernant les MRE.

 

3. Organisation d’évènements et de manifestations en été :

  • Mise en place d’un programme culturel diversifié au Maroc : organisation des Universités d’été, pour les jeunes MRE âgés de 15 -24 ans, de séjours Culturels au Maroc et des colonies des vacances ;
  • Organisation de la participation des MRE aux festivités de la Fête de trône ;
  • Organisation de la journée nationale du migrant (le 10 aout de chaque année) qui constitue une occasion d’échanger sur des thématiques bien précises en relation avec les questions des MRE, mais également d’informer et de s’informer sur leurs affaires : Cette journée, porte chaque année sur une thématique bien précise. Ces dernières années, elle a porté sur les premières générations des MRE en 2014, la femme MRE en 2015, les jeunes MRE en 2016 et les investissements des MRE en 2017.

 

4. Suivi de l’opération :

  • Contact permanent avec les partenaires nationaux pour le suivi quotidien des entrées et des sorties de l’opération.
  • Participation à l’évaluation de l’opération aussi bien à mi-parcours qu’à la fin de chaque opération.