Guide pratique pour faciliter votre intégration au Maroc

Quel est le cadre légal qui régit votre séjour ?

La connaissance du cadre légal et réglementaire qui régit l’immigration est l’une de vos premières préoccupations en tant que migrant (ou futur migrant), demandeur d’asile ou réfugié au Maroc. Cette partie apporte des éclairages sur les dispositions légales et réglementaires qui encadrent votre entrée et votre séjour au Maroc.

L’immigration au Maroc est régie par la Loi n° 02-03 relative à l’entrée et au séjour des étrangers au Royaume du Maroc, à l’émigration et l’immigration irrégulières. En tant qu’État souverain, indépendant et membre de la communauté internationale, le Maroc reconnaît aux étrangers, aussi bien par sa législation interne que par ses engagements internationaux, la pleine liberté d’accès, de séjour, d’établissement et de sortie du territoire marocain. La Loi n° 02-03 traite des conditions et des procédures de délivrance des titres de séjour au Maroc (la carte d’immatriculation et la carte de résidence), des cas de refus et de renouvellement de ces titres, de la reconduite à la frontière et de l’expulsion, de la circulation des étrangers et des dispositions pénales.

Une fois arrivé sur le territoire marocain, vous êtes tenus de vous présenter aux autorités compétentes, chargées du contrôle aux postes frontières, muni d’un passeport délivré par l’Etat dont vous êtes ressortissant, ou de tout autre document en cours de validité reconnu par l’Etat marocain comme titre de voyage en cours de validité et assorti, le cas échéant, du visa exigible, délivré par l’administration.

Il est à noter toutefois que le cadre réglementaire régissant l’immigration au Maroc est en cours de révision. Il connaitra bientôt d’importantes évolutions dans les différentes questions régulant le champ migratoire, en alignement avec les fondements et les valeurs humanistes universelles sur lesquelles la nouvelle politique d’immigration et d’asile au Maroc s’est édifiée.

Voulez-vous connaître ou améliorer vos connaissances de votre nouveau pays d’accueil ?

Bien connaître le Maroc est l’une des premières étapes vers une intégration réussie. Cette partie vous présente une vue d’ensemble sur l’identité de votre nouveau pays d’accueil, son histoire, sa géographie, ses valeurs…. Elle traite également des informations relatives au contexte socio- économique et aux grands chantiers stratégiques lancés par le Royaume

Le Maroc en bref :

  • Une histoire riche, un héritage multiple et une terre de rencontre
  • Une monarchie constitutionnelle, démocratique, parlementaire et sociale
  • Une porte sur l’Afrique
  • Un nouveau découpage administratif en 12 régions
  • Un climat varié selon les saisons et les régions
  • Dialectes différents selon les régions et ouverture sur plusieurs langues étrangères Ø Maroc, pays de tolérance religieuse
  • Evénements nationaux et religieux
  • Une économie en développement
  • Un système judiciaire indépendant
  • Culture, arts, sport et savoir-vivre marocains
  • Sécurité et protection civile

Avez-vous des questions qui concernent votre famille ?

Ce volet traite des principales questions en relation avec votre vie familiale : régimes matrimoniaux, mariage, naissance, décès…

Le régime matrimonial qui s’applique à vous peut varier. En effet, si votre conjoint est marocain, c’est le Code de la Famille Marocain (Moudawana) qui s’applique. Sinon, c’est votre loi nationale commune (si vous avez la même nationalité) ou vos lois nationales respectives (en cas d’appartenance à deux nationalités différentes) qui sont appliquées. Le divorce et les questions successorales suivent la même logique. Ce code a révolutionné la perception législative et sociale de la famille marocaine et traduit une volonté et une détermination de la société à s’inscrire dans la modernisation du Royaume et la consolidation des acquis, notamment dans le domaine de l’égalité entre l’homme et la femme et la consécration du sens de la responsabilité et de la citoyenneté. La Moudawana a notamment permis de rétablir l’équilibre au sein de la famille marocaine. La coresponsabilité au sein du couple est l’une de ses principales avancées : la famille est placée sous la responsabilité conjointe des deux époux. Dans ce cadre, les femmes jouissent pleinement de leurs droits au même niveau que les hommes. La femme se doit de décider avec son époux des affaires familiales dans un cadre de concertation.

Avez-vous besoin de soins médicaux ?

Au Maroc vous pouvez jouir de plusieurs services en relation avec votre santé et celle de votre conjoint(e) et vos enfants. Ce volet vous aide à prendre conscience de votre droit d’accès aux soins, à connaître les différentes offres de soins et infrastructures hospitalières qui existent au Maroc et de comprendre le régime de protection sociale.

L’accès aux soins est un droit qui vous est garanti au Maroc, accompagné d’une offre de soins variée et des établissements sanitaires structurés par champ d’action et un régime de protection sociale

Désirez-vous étudier au Maroc ou y scolariser votre enfant ?

Si vous souhaitez poursuivre vos études au Maroc ou si vous avez des enfants que vous voulez inscrire dans un établissement d’enseignement marocain, cette rubrique vous apporte des éclairages sur le système éducatif marocain et des réponses aux thématiques qui vous intéressent.

Le système éducatif marocain est gratuit et obligatoire pour tous les enfants âgés de 6 à 15 ans. L’enseignement est offert en arabe et en français et est ouvert à l’utilisation d’autres langues étrangères (anglais, espagnol, allemand…).

Le système éducatif marocain est organisé comme suit :

  • L’Enseignement préscolaire : commence en maternelle à l’âge de 4 ans. Selon la Charte Nationale d’Education et de Formation, cet enseignement est accessible à tous les enfants âgés de moins de 6 ans. Ce niveau accueille en général les enfants âgés de 4 à 6 ans avant leur intégration dans le cycle primaire.
  • L’Enseignement primaire : dure six ans et accueille les enfants de 6 à 12 ans. Les élèves doivent réussir un Certificat d’études primaires pour pouvoir être admis dans le cycle collégial.
  • L’Enseignement collégial : dure 3 années supplémentaires, devant mener à l’obtention du brevet des collèges.
  • L’Enseignement secondaire : dure 3 ans. A l’issue de la première année de tronc commun, les élèves choisissent de préparer un baccalauréat d’enseignement général, originel ou technique et professionnel. Dans les trois cas, les élèves sont tenus de passer l’examen du baccalauréat qui leur ouvre la voie aux études supérieures.
  • L’Enseignement supérieur : comprend des établissements privés et publics universitaires et non universitaires.

Cherchez-vous un logement ?

Si vous cherchez un logement, sachez qu’il existe un grand choix d’habitations. Cette partie présente l’offre de logement, les lois et règlements régissant l’habitation, les procédures pour construire ou acheter votre maison, etc

L’offre de logement au Maroc est diversifiée. Elle vous permet de choisir entre plusieurs types d’habitations : villas, appartements et/ou studios, maisons… relevant de plusieurs segments :

  • Habitations économiques
  • Habitations de moyen standing Ø Habitations de haut standing

Le prix des habitations, en achat ou en location, varie en fonction du type, du segment, de la superficie, de la ville et du quartier.

Avez-vous des questions sur le système bancaire ?

Ce volet reprend les éléments phares qui vous aident à mieux gérer vos finances personnelles à travers une meilleure compréhension des principaux services bancaires.

La monnaie marocaine est le dirham (MAD). Il est divisé en 100 centimes. Différentes pièces métalliques et billets de banque sont en circulation (pièces de 5, 10, 20 et 50 centimes, pièces de 1, 2, 5, 10 dirhams et des billets de 20, 25, 50, 100 et 200 dirhams).

Le dirham marocain n’est pas librement convertible. Référezvous aux taux de change pour connaître la valeur du dirham par rapport à d’autres devises.

L’ouverture d’un compte bancaire, qui s’avère indispensable, est globalement une tâche facile. Les banques proposent divers comptes et packs. Les deux principaux types de comptes sont :

Ø Compte en dirhams
Ø Compte en dirhams convertibles

Certaines banques offrent la possibilité d’ouvrir un compte chèque provisoire en attendant l’obtention de votre carte d’immatriculation pour ouvrir un compte permanent.

Pour ouvrir un compte bancaire, veuillez-vous adressez à une des agences de la banque de votre choix. Vous pouvez également consulter le site web des institutions bancaires pour mieux connaitre la procédure à suivre

Souhaitez-vous investir ?

Si vous souhaitez vous lancer en affaires ou démarrer votre propre entreprise, vous trouverez dans cette partie des éléments de réponse sur l’environnement des affaires au Maroc et les étapes à suivre pour créer votre entreprise.

Le Maroc passe de la 87ème à la 71ème place en termes de climat des affaires pour 2015. Le Maroc a donc gagné 16 places par rapport à la dernière édition du « Doing Business » de la Banque mondiale.

Il existe plusieurs acteurs et organismes pour vous accompagner dans votre projet d’investissement :

  • Acteurs de développement et de promotion de l’investissement : Agence Marocaine pour le Développement de l’Investissement (AMDI), Direction des Investissements, Agence de Développement Agricole (ADA), Société Marocaine d’Ingénierie Touristique (SMIT), …
  • Acteurs d’appui et d’accompagnement : Chambres de Commerce et d’Industrie, Centres Régionaux d’Investissement, …
  • Acteurs de financement : Etablissements de crédit, fonds d’investissement, marchés de capitaux, …

Pour connaitre les opportunités d’investissement au niveau de chaque région du Maroc, vous pouvez consulter les sites des Centres Régionaux d’Investissement :

  • CRI Agadir : www.cri-agadir.ma
  • CRI Al Hoceima-Taza-Taounate : www.alhoceimainvest.ma
  • CRI Casablanca : www.casainvest.ma
  • CRI Dakhla-Oued Eddahab Lagouira : www.dakhla-invest.com
  • CRI Fes-Boulemane : www.crifes.ma
  • CRI Guelmim-Essmara : www.guelmiminvest.ma
  • CRI Gharb-Chrarda -Béni Hssen (Kénitra) : www.kenitrainvesti.ma
  • CRI Laâyoune-Boujdour-Sakia Al Hamra : www.laayouneinvest.ma
  • CRI Marrakech Tensift Al Haouz : www.crimarrakech.ma
  • CRI Meknès-Tafilalet : www.meknesinvest.ma
  • CRI Oujda : www.orientalinvest.ma
  • CRI RABAT-SALE-ZEMMOUR-ZAER : www.rabatinvest.ma
  • CRI Doukkala-Abda (Safi) : www.safi-invest.ma
  • CRI CHAOUIA OUARDIGHA (Settat) : www.settatinvest.ma
  • CRI Tadla-Azilal : www.tadla-azilal.ma
  • CRI Tanger-Tetouan : www.investangier.com

Comment vous déplacer ?

Pour vos déplacements au Maroc, vous avez le choix entre plusieurs moyens de transport (avion, train, bus, voiture…). Cette partie a pour objectif de vous présenter les différents modes de transport auxquels vous pouvez recourir pour vos déplacements quotidiens et pour vos voyages

Au Maroc, la route est le principal mode de mobilité des personnes (90%). Le réseau routier marocain est considéré parmi les meilleurs des réseaux du continent africain. Le réseau routier marocain géré par le Ministère de l’Equipement, du Transport et de la Logistique est classé en quatre catégories : autoroutes, routes nationales, routes régionales et routes provinciales

L’offre en moyens de transport est variée et est en développement constant :

  • Petit taxi : Chaque ville possède une couleur distinctive de ses taxis (rouge pour Casablanca, bleu pour Rabat, …). Le petit taxi ne peut prendre plus de 3 personnes allant dans la même direction. Dans la majorité des grandes villes, la tarification minimale imposée varie entre 5 et 7,50 DH.
  • Tramway : Disponible uniquement à Rabat et à Casablanca. Des projets de tramway sont en cours d’étude pour les villes de Marrakech, Meknès, Fès et Tanger.
  • Grand taxi : Taxi collectif assurant des liaisons intra ou inter-villes.
  • Bus : Moyen de transport collectif assurant des liaisons intra ou inter-villes à petits tarifs (varie entre 4 et 10 DH selon les lignes).
  • Autocar : Moyen de transport économique inter-villes. Les autocars desservent plusieurs destinations éloignées et non couvertes par le transport ferroviaire.
  • Train : Moyen de transport inter-villes desservant plusieurs villes mais ne couvrant pas l’ensemble du territoire marocain.

Comment vous épanouir ?

Vous avez envie de vous divertir et d’explorer de près les attractions naturelles, touristiques, culturelles et historiques du Maroc ? Cette partie vous aide à découvrir les activités de divertissement, les sites d’intérêt touristique, les principaux événements et manifestations culturels et artistiques, le travail associatif pour mieux vous épanouir au Maroc.

Votre nouveau pays d’accueil est riche d’un important héritage culturel et d’innombrables attraits naturels et historiques (plaçant le Maroc au top 30 des destinations mondiales les plus visitées). Le Royaume vous offre donc l’opportunité de découvrir/pratiquer une multitude d’activités pour satisfaire votre envie de vous épanouir et de vous divertir.

Dans la plupart des villes, vous pouvez visiter des lieux chargés de mémoire et découvrir un patrimoine culturel et artistique d’intérêt universel tels :

  • Anciennes Médinas
  • Palais et Riads
  • Medrassas
  • Mellahs
  • Souks et marchés
  • Musées et galeries d’art
  • Théâtre

En ce qui concerne le bénévolat, il s’agit d’une pratique qui renvoie à des formes très anciennes d’entraide et de solidarité collective et communautaire et qui a une sorte de connotation sacrée.

Au cours des 15 dernières années, le Maroc a connu une forte mobilisation de la société civile au service de l’amélioration des conditions de vie des populations.
Si vous voulez prendre part à des actions associatives ou de bénévolat, il existe plusieurs organismes et associations qui vous ouvrent leurs portes. Vous n’avez qu’à choisir, selon vos préférences ou besoins, l’association (à caractère social, artistique, culturel…) à laquelle vous voulez adhérer.