Approche d’intervention

Afin de parvenir à une meilleure convergence des efforts des différents intervenants dans la gestion des affaires des marocains résidants à l’étranger et des affaires de la migration, un système harmonieux de partenariat au niveau national et de coopération au niveau international est mis en place par le Ministère.

 

Il s’agit d’assurer la coordination et la concertation avec les départements ministériels, les organismes publics concernés par les affaires des MRE et de la migration et établir des programmes de coopération opérationnels que ce soit au niveau bilatéral ou multilatéral. En effet, compte tenu de la dimension multisectorielle de la problématique des marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration et de son positionnement international, le Ministère a mis en place un système adéquat de coordination et de partenariat au niveau national et de coopération internationale. En termes de coordination et de partenariat, outre la mise en place d’une commission interministérielle présidée par le Chef de Gouvernement, et composée de plus d’une vingtaine de départements ministériels et d’institutions publiques au niveau national, plusieurs autres acteurs sont mobilisés pour la cause des MRE et des migrants installés au Maroc, que ce soit dans un cadre général impliquant tous les partenaires à travers notamment la Commission technique issue de la première commission, ou dans un cadre bilatéral avec chacun des partenaires, en mettant en œuvre des plans d’actions sectoriels, avec les différents départements concernés par la question des MRE et de la migration.

 

Au niveau international : deux formes de coopération sont adoptées par le Ministère :
i) La coopération multilatérale, qui occupe une place primordiale dans le dispositif partenarial et de coopération du Ministère. Cette forme de coopération, connaît une importance grandissante dans le système international au regard du fait que le traitement des questions migratoires ne peut se faire qu’à l’aide d’actions de la communauté internationale dans le cadre des instances internationales permanentes ou ad-hoc.
ii) la coopération bilatérale représente également un volet important de suivi et de développement des relations de partenariat avec les principaux partenaires des pays du nord mais aussi du sud, dans le cadre de la coopération sud-sud. C’est dans ce sens, que le Ministère a développé un cadre de coopération avec les pays européens, abritant de grands nombres de MRE, dans le but d’échanger et de développer des programmes destinés à améliorer les conditions de vie de nos ressortissants marocains, de défendre leurs droits légitimes et de leur permettre de participer au développement de leur pays d’origine.

 

Toutes ses actions sont renforcées par la mobilisation de l’expertise disponible et la réalisation des études dans le domaine, afin de pouvoir agir en connaissance de cause et prendre les décisions adéquates.